Manrailing, chien de recherche

Mantrailing Chien de recherche

Recherche de personnes disparues en s'appuyant sur les aptitudes naturelles du chien.

Le Mantrailing,  c'est quoi ?

Voici une définition toute simple :  C'est le fait de lancer un chien à la poursuite d'une odeur humaine, dans le but de retrouver une personne égarée.

Les techniques d'entraînement utilisées au Mantrailing permettent au chien de travailler dans de nombreux environnements, y compris dans les zones urbaines très fréquentées et composées essentiellement de bitume et de béton. On apprend également au chien à faire abstraction des diverses distractions et à être efficace en toutes circonstances.

Avec le Mantrailing, les chiens expérimentés sont capables de faire des pistes avec beaucoup de délai. C'est à dire qu'ils suivent la trace d'une personne plusieurs heures ou plusieurs jours après son passage.

Le Mantrailing est avant tout  un travail d'équipe entre le conducteur et son chien. Cette activité consolide la relation Humain-chien. Il est indispensable d'apprendre à bien lire (observer et décoder) son animal et d'établir une confiance mutuelle.
Il faut créer une sorte d'osmose avec son compagnon. 

La pratique régulière permet de stimuler mentalement son chien et ainsi d'éviter certains problèmes de comportements liés à l'ennui.
Le Mantrailing peut également avoir un rôle thérapeutique dans le cadre d'une rééducation comportementale (craintif vis à vis de l'humain, chien qui a du mal à prendre des initiatives, chien excité qui a du mal à canaliser son énergie,…) : c'est le TheraTrailing

Bien plus que du pistage ou de la recherche utilitaire...

Beaucoup comparent le Mantrailing au pistage ou à la recherche utilitaire. Mais le Mantrailing diffère en de nombreux points de ces deux disciplines.

Le Mantrailing, qui nous vient des  États-Unis, a pour but d'entraîner efficacement les chiens à la recherche de personnes égarées.

La principale différence entre le Mantrailing et les autres techniques habituelles de pistage est que le chien de Mantrailing est autorisé à suivre l'odeur de manière naturelle. C'est à dire qu'on ne cherche pas à l'entraîner à pister avec le nez au sol. De ce fait, le chien ne s'oriente pas exactement avec le même type d'odeur du fait de techniques d'entraînement distinctes. En laissant le chien pister naturellement, il est ainsi beaucoup plus à l'aise et donc plus performant. 

Au Pistage Français, le chien est conditionné à pister nez au sol (souvent à l'aide de friandises déposées par terre). S'il s'écarte de la piste, son conducteur l'oblige rapidement à retourner sur la trace, sans compréhension des raisons du changement de comportement du chien. Il est automatiquement présumé que le chien était en dehors de la piste.  Le chien suit donc davantage ce que j'appelle "la blessure du sol". Cette trace est en fait constituée de bactéries et de micro-organismes provenant du sol et qui se décomposent après avoir été écrasés par le pas de la personne qui trace la piste. Ici, il y a certainement très peu (voire pas du tout) d'odeur corporelle de la personne recherchée. En effet, les molécules odorantes d'un individu sont volatiles et donc influencées par le vent. Par vent fort, elles peuvent facilement se déplacer à une centaine de mètres de là où le traceur est passé. 

En Recherche Utilitaire, même si on laisse davantage de souplesse au chien, il y a tout de même une différence majeure avec le Mantrailing : le chien doit certes retrouver une personne en bout de piste, mais il doit également retrouver et marquer un nombre précis d'objets qui ont été déposés à des lieux définis sur le tracé.  Le fait d'imposer au chien de chercher des objets, implique que le chien ne peut pas pister de manière complètement naturelle. Et bien évidement pour pouvoir retrouver l'objet, il devra ne pas trop s'éloigner du tracé au risque de perdre des points et d'avoir un mauvais classement...

Mantrailing
Mantrailing
Mantrailing
Mantrailing, pistage